« La stratégie de transition basée sur la priorité à l’industrialisation par substitution des importations : l’exemple du Sénégal », par Chérif Salif SY

0
149

Thèse de doctorat en Sciences économiques soutenue à Paris 8, en 1986, sous la direction de Bernard Founou Tchuigoua.aris 8 .

Résumé

(Version anglaise en bas)

Les annees 1930-1980 sont marquees par la priorite absolue accordee au developpement des activites industrielles dans le tiersmonde. L’ampleur des mutations qui en resulterent, tant au niveau de ces pays qu’a l’echelle mondiale, est telle que les politiques d’industrialisation apparurent comme des facteurs fondamentaux. L’etude de l’industrialisation par substitution des importations, celle de la valorisation des exportations, ainsi que la delocalisation industrielle, constituent, en tant que phenomenes dynamiques, l’objet central de cette recherche. L’analyse des evolutions vise a degager les mecanismes qui doivent permettre de mieux comprendre les conditions, les caracteristiques et les effets des politiques de « transition » du « sous-developpement » au developpement. Apres avoir cerne les elements de la problematique theorique dans la premiere partie, il s’est agit, plus precisement dans la deuxieme partie qui etudie le cas du senegal, de confronter l’action territoriale des pouvoirs publics, la strategie spaciale des grandes entreprises multinationales et la nature des problemes a resoudre dans ce pays. Il est clair en effet que la reussite d’une politique d’industrialisation depend en grande partie de la coherence ou de la discordance qui pourraient naitre entre ces trois elements. Sur le plan methodologique, nous avons retenu la combinaison d’une vision globale de l’industrialisation avec des approches sectorielles. C’est a dire une appreciation de l’i. S. I dans ses aspects mondial et national. L’aspect national permet de situer la strategie dans son contexte juridique, economique et social, de saisir la diversite des problematiques et le degres d’adaptation des mesures mises en oeuvre. L’aspect mondial, permet de cerner l’unicite d’un systeme economique mondial hierarchise.

——————–

The years 1930-1980 are distinguisched by the absolute priority allowed to the industrials activities of development in the thirdworld. The width of changes that followed in the developed and and the underdeveloped countries is such as economics appeared fondamental. The study of i. S. I ; those of export-trade valorization and manufactured export promotion, highly regarded as dynamics phenomenons are central subject of this search. In the first part, the elements of the theorical problematic bring out the mecanisms that allow to better understand conditions, characteristics and effects of the politics of « transition » from underdevelopment to development. The exemple of senegal, in the second part, confronts the local action of the government, the spacial strategy of greats transnational factories, and the nature of problems to resolve. About the search method, we have layed stress on the combination of a total seeing of industrialization, with sectoral approachs. That means to sum up the i. S. I. In his worldwide and national aspects. Nowadays, industrialization is a national, economic and social problem and at the same time, it is a subject which interests a hierarchical worldwide economic system.

Source: http://www.theses.fr/1986PA080015