Lettre à un ami français (Par Cheikhe Hadjibou Soumaré)

0
477

C’est avec le plus grand respect que je voudrais m’adresser à Monsieur Éric ZEMMOUR, candidat à la présidence de la République Française, si la colère ne me fait pas dévier de cette trajectoire de politesse, de respect de l’autre comme tout bon Africain.

Monsieur ZEMMOUR, vous vous êtes permis de parler des Sénégalais, établis en France et des Africains en général avec une telle désinvolture, que je me permets de me rabaisser à votre niveau, malgré mes fonctions antérieures, et le fort différentiel positif de la connaissance du Monde dont je m’arroge, qui devait m’astreindre à un peu plus de retenue et d’humilité.
Malheureusement, la fierté du Sénégalais que je suis, à l’origine assumée , contrairement à vous, ne me le permettent pas.

Convoquant la fierté sénégalaise, je vous renvoie à la notion de dignité attachée au Nègre, bien traduite par la devise de notre grande Armée, <>.
J’ai voulu me donner l’occasion d’honorer les Sénégalaises et les Sénégalais qui m’ont fait confiance à travers les fonctions occupées dans mon Pays et à l’international et qui sont aujourd’hui stigmatisés.

Heureusement que la dignité, la mesure, l’élégance, l’intelligence toutes françaises sont encore incarnées par la plus haute autorité politique de votre Pays.

Quelle gêne de voir la générosité de la pensée de ce grand pays qu’est la France tirée vers le bas par certains, avec tout ce qu’elle représente de par son histoire douloureuse…une histoire partagée avec ces nègres à travers entre autres Chasselay, Thiaroye et tant d’autres places du soldat inconnu.

Ce grand pays qui a su rebondir, en bien, fort du courage de ses fils, de ses Intellectuels dont Senghor le Sérère de Joal qui théorisa <> que vous allez malheureusement manquer, Monsieur ZEMMOUR.

Que vous allez manquer, par le complexe d’infériorité qui vous habite et qui ne rend pas justice à votre berbérité car tout le monde connaît la fierté du berbère. Chez nous, Africains, on préfère se suicider que de renier nos origines…. Vous êtes berbère d’origine non ? Suicidez vous dirait un bon Africain !

Si on connaît la beauté de la langue française on saura que seuls les incultes stigmatisent, ceux qui savent eux, ne démontent les thèses ou supposés faits que par la démonstration scientifique.

Si vous aviez lu SENGHOR sans complexe, en grand intellectuel que vous prétendez être, vous auriez dû savoir que le métissage du monde, dans toutes ses composantes sociales et culturelles est irréversible. On n’arrête pas la mer avec ses bras.

Je dirais aussi simplement, qu’aux remèdes contre le grand remplacement sociétal que vous théorisez, l’Afrique répondra par le grand remplacement économique; pourvu seulement que votre PIB tienne le coup. Quand au nôtre, il ne s’en porterait que mieux par la transformation structurelle du profil de nos économies.

Le monde d’aujourd’hui a au moins deux constantes, celle de la diversité partenariale et celle de la concentration majeure des nouveaux marchés parmi les plus porteurs, dans notre continent.

À l’heure où les grandes puissances économiques d’alors sont concurrencées par les nouveaux pays émergents, … Quelle place pour cette France que vous faîtes miroiter à la jeunesse; à cette jeunesse française généreuse dans l’âme, l’idée de colonies étant passée de mode.

Quel bonheur pour les Africains, de se réapproprier toute la chaîne de valeur de nos richesses en particulier celles de notre sous sol.

Ce sera la fin des super profits au détriment de l’Afrique, mais pas la fin des profits pour les entreprises Africaines, l’Afrique y travaille depuis fort longtemps, pas à pas, dans toutes ses institutions économiques et financières.
Quel impact négatif assuré sur l’économie de Monsieur ZEMMOUR ? Réveillez-vous, cessez de…. blablater.. l’Afrique s’est réveillée depuis fort longtemps car elle a bien compris et appris la leçon.

Pour la défense de ses intérêts, l’Afrique ne transigera plus, car ce sera l’heure des choix. L’Afrique fera le choix certes d’une prospérité partagée, mais en plus une bonne maîtrise de la chaîne des valeurs avec comme objectif de très court terme les EMPLOIS ICI, en Afrique pour recevoir les impactés du supposé grand remplacement de demain. C’est se tromper d’époque que de penser que l’Afrique n’est pas à la réflexion prospective et à l’anticipation des perspectives du monde de demain. L’Afrique est bien présente dans la réflexion stratégique au sein des institutions de Bretton Wood et développe sa propre voie dans nos institutions régionales et sous régionales.

Le monde d’aujourd’hui s’il ne veut pas être le réceptacle du choc des cultures, le choc des civilisations, le choc des ambitions inconsidérées qui frisent l’égoïsme n’aura d’autres choix que le respect des différences, la prospérité pour le plus grand nombre, la depollution de l’espace politique, la recherche de la fraternité et de l’amour entre les femmes et les hommes la couleur important peu. L’éléphant s’est réveillé comme on dirait en Côte d’Ivoire, avec des enfants à la tête bien pleine et bien faite, attention à la désillusion et au déclin des vendeurs d’illusions.

Quand on est ignorant on ne cherche pas à être Président d’un grand pays comme la France. Un exemple simple et à la une de l’actualité du moment, l’énergie, devait être édifiant pour Monsieur ZEMMOUR.
À l’heure de la perte de competivité énergétique des pays européens, poussant certains à rechercher des sources alternatives propres, d’autres à décaler leur sortie du nucléaire, d’autres à différer le démantèlement prévu des centrales, pour une plus grande compétitivité des entreprises ;l’arrêt par le Niger de la livraison d’Uranium ne ferait-t-il aucun dégât pour l’économie ZEMMOUR ?

Ne venez pas nous dire après qu’un contrat signé il faut le respecter… et le contrat social! et le contrat moral ne sont ils pas des contrats après tant d’années de souffrances imposées aux peuples Africains ? vous voulez vous cacher derrière la prescription de ces crimes ? quelle honte d’être un ignorant ressortissant du pays des lumières et par ses discours et actes , de véhiculer la haine de l’autre comme programme de gouvernance.

Vous le savez, les autorités de nos pays peuvent bien vouloir respecter le contrat, mais avec toujours l’ insulte à la bouche, relayée à temps réel par les médias, les peuples en bons élèves… grévistes… peuvent légalement s’y opposer en dignes fils de l’Afrique.

Ne vous y trompez pas, les élites Africaines peuvent parler peu en femmes et hommes d’honneur qu’ils sont, le peuple lui peut en plus de l’honneur réciter la leçon apprise et médiatisée très souvent sous le nom de revendication sociale à la place de grève. L’Afrique a bien compris, l’Afrique n’est pas ignorante, l’Afrique par sa représentativité mondiale et le Sénégal et les Sénégalais en particulier feront face car ils méritent respect et considération.
Monsieur ZEMMOUR, homme supposé intelligent, homme supposé homme de culture, homme de médias dans quelle école avez vous appris que l’exception fait la règle.

Monsieur ZEMMOUR, vous ne méritez même pas des gens qui vous font malheureusement confiance de bonne foi, car par votre ignominie vous méritez plus le mépris que le respect que j’avais évoqué tout au début de mes propos.

Cheikhe Hadjibou Soumaré
Ancien Premier Ministre du Sénégal
Ancien Ministre du Budget
Ancien Président de la Commission de l’Union Économique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA)
Chevalier de la légion d’honneur française