Lancement officiel du Forum pour l’unité africaine : Nahawa Doumbia nommée ambassadrice du panafricanisme

0
519

C’était au monument « Tour de l’Afrique » samedi 10 avril dernier.

Mohamed Bamba, président de la Plateforme patriotique et panafricaine « Maliden » « la Voix du peuple panafricain » a présidé la cérémonie en présence de la marraine Mme Maïga Mariam, non moins directrice de la Tour de l’Afrique.

Après la montée des couleurs des 54 pays d’Afrique par les pionniers du Mali, il y a eu le chant de l’hymne national du Mali.

La directrice de la « Tour de l’Afrique » a présenté le décor de la cérémonie qui est la nomination de deux artistes internationaux dont la diva de Bougouni Mme Nahawa Doumbia du Mali comme ambassadrice du panafricanisme, c’est-à-dire ambassadrice des royaumes unis d’Afrique. Un geste hautement important que Nahawa Doumbia a vivement félicitée pour le choix porté sur elle.

Ensuite la marraine a passé au coup de Nahawa Doumbia, l’écharpe frappée aux couleurs nationales du Mali. Ensuite, le macaron du panafricanisme lui a été posé sur sa tenue par Mme Maïga Mariam.

Très émue, Mme Nahawa Doumbia s’est réjouie du choix portée sur elle pour être l’ambassadrice du panafricanisme. Elle a profité de l’occasion pour remercier les donateurs ainsi que le peuple malien, burkinabé. En fait, l’artiste de renommée internationale avait beaucoup plaidé pour la paix entre le Mali et le Burkina Faso. « Je prie dieu de ne pas décevoir », a-t-elle dit.

Pour le président Mohamed Bamba, le choix porté sur la diva Nahawa Doumbia grâce à son combat pour el panafricanisme. « D’ailleurs lors du conflit entre le Mali et le Burkina Faso, elle a beaucoup contribué par ses chansons à apaiser les cœurs et les esprits », a ajouté le président Bamba.

Outre cette nomination, poursuit le président Bamba, un centre culturel sera construit au nom de Nahawa Doumbia afin de pérenniser ses œuvres pour le panafricanisme.

Quant à la directrice de la « Tour d’Afrique », Mme Maïga Mariam, elle a remercié les plus hautes autorités du Mali de l’indépendance, à nos jours pour les efforts consentis pour le panafricanisme. « Depuis l’indépendance, il a été inscrit dans le livre d’or du mali que notre pays est prêt à laisser une partie autour de sa souveraineté pour l’unité africaine. C’est pour cela que nous sommes réunis aujourd’hui dans la maison de l’Afrique », a –t-elle rappelé. Aussi, la directrice a remercié son département qui ne ménage aucun effort pour faire valoir cette idée d’unité africaine. Parlant du choix de Nahawa Doumbia qui « a été choisi par les 54 pays du contient pour qu’elle soit l’ambassadrice du panafricanisme à cause de son combat qui date de longtemps pour l’unité, le bon vivre ensemble ».

Source: Maliweb